27 mars 2009

Féministes machistes et autoritaires

Une gang de féministes ont signé un article concernant la fille brésillienne qui s'est fait avortée.

Naturellement, elles dénoncent l'Église pour son manque de compassion et ont des belles paroles pour les prêtres qui ont dénoncé l'exommunication.

Félicitations au Mgr Martin Veillette. Il a réussit à plaire aux féministes. Il doit être fière que les opposonts de l'égalite l'ont salué. Il a plu aux bien-pensants. Pis Dieu sait, c'est ça qui est important! Pas défendre les enfants à naître! Il ne faut pas paraître méchant devant les élites!

Ivone Gebara a soutenu que les évêques sont devenus des défenseurs de principes abstraits


Un foetus n'est pas une "abstraction".

C'est là le problème.

Le fait de démembré un être humain-- aussi petit soit-il-- est un acte de cruauté.

Mais demande pas aux Évêques du Québec de rappeler les faits aux fidèles.

Non, non, non. C'est mal vu de défendre les petits devant ceux qui briment leurs droits.

Il faut bien paraître devant eux.

Il ne faut pas blesser personne.

Et pour ça, il faut laisser les bébés souffrir.

Voilà l'attitude de l'Église moderne.

Déguelasse.

Et ne demande pas si les féministes ne sont pas aussi autoritaires. Essaie de contrarier devant des féministes. Vous allez voir la définition "d'autoritaire".

Aucun commentaire: