16 juillet 2008

Richard Martineau: Retour sur Morgentaler

Selon Richard Martineau:

Affirmer, comme l'a fait Henry Morgentaler, que l'avortement diminue le taux de criminalité ne tient pas debout deux secondes.

De plus, tout le monde sait qu'on peut faire dire n'importe quoi aux chiffres. Savez-vous qu'il existe des études affirmant que la légalisation de l'avortement a fait diminuer le nombre de fumeurs ?


Je suis entièrement en accord avec ses propos.

C'est rare que je sorte des chiffres lorsque je parle d'avortement. Une étude peut être contredite par une autre. Chaque bord a ses experts. Je me fie plutôt à des experts pro-vie-- bien sûr que c'est normal.

Lorsque je parle de l'avortement et l'enfant à naître, je préfère parler des faits irrefutables, de valeurs ou de l'expérience personnelle.

Par exemple, c'est un fait indéniable qu'un enfant à naître est un être humain.

Ensuite: on ne peut pas nier que l'avortement le tue.

Alors, maintenant, le débat est une question de valeurs: est-ce qu'on reconnaît la suprématie féministe sur l'enfant à naître (je dis "féministe" parce que je ne reconnais pas que l'avortement est un droit de la femme) ou est-ce qu'on reconnaît l'égalité de l'enfant à naître.

Voilà ce qui résume le débat.

Aucun commentaire: